lundi 22 mai 2017

[CHRONIQUE] LE PREDICATEUR - Camilla Läckberg

"Comme de bien entendu, personne n'avait rien vu. Des gens qui en général notaient quand le voisin lâchait un pet chez lui devenaient sourds et aveugles quand la police demandait quelque chose."






Auteur : Camilla Läckberg
Editions : Actes Sud (Babel Noir)
Genre : Policier
Année de sortie : 2013
Nombres de pages : 503










4EME DE COUVERTURE

"Dans les rochers proches de Fjällbacka, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes...
L’inspecteur Patrik Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d’Erica Falck, sa compagne.
Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent.
Alors que Patrick assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s’allonge..."

MON AVIS

On suit, dans cette histoire, Patrik Hedström au cours d'une enquête sur le meurtre d'une jeune touriste allemande. La découverte de ce corps, ainsi que deux autres correspondant à la disparition de deux jeunes filles vingt-quatre ans auparavant, remuent de nombreux secrets dans la ville de Fjällbacka, et fait remonter à la surface une histoire familliale ancienne...

Au cours du récit, on passe de point de vue en point de vue, de celui de chacun des policiers qui mènent l'enquête à celui des personnages impliqués de près ou de loin dans le meurtre de cette jeune femme.
Le personnage principal, Patrick supervise l'enquête en cette période estivale, où les touristes pourraient fuir la ville, tout en essayant au mieux de supporter sa femme dans sa grossesse de plus en plus difficile sous la canicule. Il est vraiment impliqué dans l'enquête, et l'histoire de ces filles le touchent beaucoup, ce qui le rend parfois très sensible.
On ne s'attache pas tellement aux personnages, ils sont tous plus ou moins froids même si certains ont une vie difficile et nous attendrissent, tandis que d'autres vivent dans le luxe sans vraiment le mériter.
La seule à laquelle on s'attache un moindre peu est Erica, la femme de Patrick. Elle n'apparaît pas dans l'enquête, mais on la suit au cours des dernières semaines de sa grossesse, que la chaleur de l'été et les visites parasites ne rendent pas des plus facile. Et toutes ces circonstances atténuantes font qu'on s'attache à elle. Malgré cela, ce n'est absolument pas une personne au centre de l'histoire et les points de vue de tous les autres personnages sont beaucoup plus importants pour faire avancer le récit.
Et chacun de ces différents traits de l'histoire fait avancer le récit, sans nous en dévoiler beaucoup plus que ce que les enquêteurs apprennent au cours de l'enquête. On nous en dit seulement sur la vie et le passé des personnages, tout en nous dévoilant les pensées de ceux-ci, notamment à propos de l'enquête et de ces meurtres mystérieux.

Je ne m'étais jamais vraiment aventurée dans ce genre de lecture, que l'on peut qualifier de policier. Et je ne suis vraiment pas déçue, Camilla Läckberg nous embarque dans les secrets enfouis d'une famille, avec des révélations bien dosées et un suspense présent, surtout à la fin. En parlant de la fin, j'ai toujours l'impression que l'histoire s'accélère dans les dernières pages, et c'est ce qui nous donne encore plus l'envie de connaître le dénouement, et qui m'a personnellement fait dévoré le livre. L'autrice nous propose également, entre certains chapitres, des flashbacks nous ramenant à l'été 1979, celui de l'enlèvement des deux jeunes femmes retrouvées. Et ces minis-chapitres nous font découvrir l'enfer qu'elles ont vécu et je me suis demandée comment un homme aussi abominable pouvait exister...

L'écriture de l'autrice est très fluide et rend la lecture très simple. Malgré tout, le nombre assez volumineux de personnages et avec ça, de points de vue, apporte une difficulté au niveau de la mémorisation de ceux-ci, et m'a fait plus d'une fois me demander qui était celui que je retrouvais dans un chapitre, tout en sachant l'avoir déjà rencontré. Je ne sais pas si je me suis faite comprendre, j'espère que c'est le cas ^^

Finalement, j'ai adoré cette lecture, d'un genre tout nouveau pour moi, mais qui me donne absolument envie de continuer sur cette lancée et encore plus dans les romans de Camilla Läckberg. J'ai d'ailleurs Cynaure dans ma PAL, si vous l'avez lu, dites moi ce que vous en avez pensé !

UNE ENQUETE SURPRENANTE, MAIS SUPER BIEN MENEE !!

MA NOTE



NDLR (^^) : Je suis vraiment désolée de ne revenir que maintenant, après presque cinq mois d'absence... Je vous ai fait en février un petit article pour vous tenir au courant de là où j'en étais, et maintenant que j'ai trouvé ce que je voulais faire l'année prochaine (double licence droit-LEA à La Roche-sur-Yon), il ne me reste plus qu'à passer mon bac ! Sauf que justement, c'est un peu ça le problème... Je n'arrive pas à me mettre à bosser et il approche à grand pas, dans un mois tout pile il sera terminé.
J'avais vraiment envie de vous poster cet article, ça fait un petit bout de temps que je suis sur cette chronique, et je suis contente d'enfin vous la poster.
J'ai vraiment besoin de me vider la tête en ce moment, tout n'est pas tout rose, et j'essaye de m'évader, notamment en lisant un peu plus que d'habitude, mais aussi en écrivant (des chroniques, comme une histoire qui pourrait émerger de mes stylos !)... Je ne vous promets pas de post prochainement, je n'en sais rien, mais si vous voulez suivre mes lectures, je suis plutôt active sur Instagram !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire